hmlf

L’Honorable Ministre Louis Farrakhan

Soixante-dix ans après la proclamation d’émancipation au milieu de la grande dépression le Ministre Louis Farrakhan est né dans le Bronx, le 11 mai 1933 de Louis Walcott et Mae Clark (plus tard connu comme Summayyah Farrakhan). Il est précédé par son frère ainé, Alvan qui est né le 11 octobre 1931. Après trois années dans le Bronx, leur mère qui est née dans les Antilles Britanniques (Saint Kitts), déplaça la famille à Boston.

Leur mère une femme forte et déterminée travailla dur pour élever ses deux fils leur enseignant des bonnes valeurs morales, éducation, culture, et garder une haute estime de soi et aider ceux dans le besoin. Chaque fils étudia la musique. Alvan devint habile au piano alors que son frère Louis Eugène, devint habile au violon
Alors un jeune garçon, la mère du Ministre Louis Farrakhan lui offrait à lire le magazine Crisis et d’autres journaux Noirs populaires qui circulaient à l’époque. Sa mère une femme belle et très noire l’a élevé afin qu’il ait un respect et un amour profond pour le peuple Noir. En tant qu’enfant, il lui arrivait souvent de pleurer en s’endormant après avoir entendu sa mère parler à ses amis au sujet de la situation critique du peuple Noir. Par moment il s’allongeait sur le sol contemplait le ciel et questionnant Dieu sur la raison pour laquelle Il aidait d’autres peuples du monde plutôt que le peuple Noir d’Amérique.

Lorsqu’il avait 11 ans, le Ministre visita son oncle à New York City où il vit la photo d’un homme Noir sur le mur de l’appartement de son oncle (ce qui n’était pas très courant dans les années 40). Il demanda à Son oncle qui était l’homme de la photo et son oncle répondit,  » c’est un homme qui est venu pour guider et unir le peuple Noir « . De petite taille Farrakhan demanda rapidement à son oncle une chaise pour monter dessus afin qu’il puisse plonger plus profondément son regard dans le visage de ce grand homme.

Aussitôt après, complétement captivé par le sérieux de la physionomie de l’homme, il demanda à son oncle,  » où est cet homme ? « , il voulait en savoir plus à son sujet. Il a été démoralisé d’apprendre que ce grand leader était mort et il se mit à pleurer. Il semblait pour lui que bien qu’il ait finalement trouvé l’homme qui aidait le peuple Noir, cet homme était parti. Il s’agissait du grand Marcus Mosiah Garvey.
L’idée de servir son propre peuple commença à grandir et à s’intensifier dans le Ministre après avoir terminé ses études (lycée) il voyagea pour la première fois de sa vie dans le sud parce qu’il voulait comprendre la douleur et la souffrance à laquelle ses frères et soeurs étaient soumis sous la ségrégation.

Lorsqu’il était au college (lycée) Winston Salem Teachers en Caroline du Nord, il épousa Betsy Jean (connue maintenant comme Khadijah Farrakhan ) son amie d’enfance en 1953. Après avoir terminé ses études il quitta le lycée pour s’engager dans le show business ce qui l’aida à Nourrir sa famille.
Le Ministre Farrakhan devint très populaire dans la région de Boston, comme chanteur, ainsi que comme danseur et chanteur de calypso et musicien accompli. En février 1955, alors à l’affiche d’un show sur Chicago Rush Street appelé Calypso Follies, le Ministre Farrakhan est invité par un ami Rodney Smith, pour assister à la convention du Jour du Sauveur (Saviour’s Day ) de la Nation Of Islam.
Tandis que l’Honorable Elijah Muhammad commençait à enseigner cet après-midi, le Ministre Farrakhan qui était assis au balcon se dit à lui-même,  » cet homme ne peut pas parler « . Le Ministre étant un excellent étudiant en Anglais critiquait l’utilisation de la langue de Mr Muhammad. Soudainement l’Honorable Elijah Muhammad dirigea son regard vers lui et dit,  » Ne prêtez pas attention à la façon dont je parle, je n’ai pas eu la chance d’aller à l’école comme vous, quand je suis allé à l’école la porte était fermée  » (et il eut un petit rire étouffé). Cette déclaration effraya le Ministre Farrakhan car il semblait que l’Honorable Elijah Muhammad avait lu dans son esprit.

Ce même jour après la conférence le Ministre et sa femme acceptèrent l’enseignement de l’Honorable Elijah Muhammad et devinrent Musulmans. Il reçut son premier test en moins de trois mois lorsque l’Honorable Elijah Muhammad ordonna que tous les Musulmans quittent le show business ou le temple. La plupart des musiciens quittèrent le temple n° 7, mais le Ministre Farrakhan pris sa décision en moins de 3 minutes de laisser son talent d’artiste derrière et de dédier sa vie à l’enseignement de l’Honorable Elijah Muhammad. Pour cette raison le Ministre Malcolm X demanda à l’Honorable Elijah Muhammad sa permission pour placer le Ministre Farrakhan à la tête du temple de Boston qui à ce moment rencontrait quelques difficultés avec le Ministre de l’époque.

L’Honorable Elijah Muhammad dit à Malcolm qu’avant de le placer en autorité au-dessus des gens qu’il devrait d’abord le placer sous l’autorité. Cet ainsi que Malcolm désigna frère Farrakhan pour être le capitaine du temple de Boston. Le Ministre Farrakhan se montra compétent, discipliné, un soldat avec d’excellentes manières et comme un musulman dont lui-même n’avait pas la moindre idée qu’il pouvait être. Il travailla loyalement en tant que Ministre du temple Muhammad n° 11 à Boston Massachusetts l’établissant afin de devenir un des plus puissants temples dans la Nation.

Le 16 otobre 1995 le Ministre Louis Farrakhan organisa l’historique Marche d’Un Million d’Hommes (the Million Man March) appel auquel répondit l’ensemble de la communauté Noire représenté par différent courant et leaders religieux (Chrétiens, Juifs, Musulmans, Animistes), 2 Million de personnes se rendirent à la Marche. Depuis la Nation de l’Islam observe le 16 octobre comme jour férié pour célébrer la naissance de l’Honorable Elijah Muhammad et commémorer le succès de la Marche d’Un Million D’hommes (Million Man March).