LE PÉTROLE EST-IL LE MOTIF DE LA GUERRE ?

Par l’Honorable Ministre Louis Farrakhan

(texte tiré du Saviour’s Day 2002 à Los Angeles)

 

Au Nom d’Allah, Le Bienfaiteur, Le Miséricordieux,

L’Amérique est arrivé à un point tournant. Vous devez comprendre que, dans le monde de la politique, le pouvoir est lié au pétrole. Etant la plus grande nation industrielle sur Terre, l’Amérique a un appétit insatiable pour le pétrole. Quand le charbon était l’énergie première dans le monde, la Grande Bretagne régnait sur le monde. Elle avait les plus grands gisements de charbon. Mais quand le charbon a été remplacé par le pétrole dans l’énergie motrice des engins, l’Angleterre et l’Amérique ont commencé à rivaliser pour le contrôle des terres qui produisent du pétrole.

Qui sont les Etats voyous que l’Amérique dit ne pas aimer ? Et voyons comment le pétrole y est lié. Prenez la Lybie en Afrique du Nord. Ce pays désertique, où la plupart des gens vivent sur le long de la côte, a le plus pur pétrole. Il y a une chanson qui dit « from the halls of Montezuma to the shores of Tripoli, we will fight our country’s battles on the land and on the sea » (« du seuil de Montezuma aux rives de Tripoli, nous mènerons les batailles de notre pays sur la Terre et sur la mer »). Où est Tripoli ? Que faîtes vous là-bas ? Est-ce que ces gens vous ont-ils causé des ennuis ? Non. Ils ont du pétrole. L’Amérique a des bases militaires là-bas. Pourquoi ? Le pétrole ! Ils avaient un roi nommé Idris. Et Muammar Gadhafi, étant jeune, a renversé le roi durant un coup d’état non sanguinaire. Il a chassé les britanniques et les américains, puis il a nationalisé le pétrole. Ainsi il pouvait élever le niveau de vie de tous les libyens, et avec les surplus d’argent, il pouvait aider la lutte pour la libération des peuples dans le monde. Cela dérangea l’Amérique. « Tu nous provoques Gadhafi, tu es un terroriste ».

L’Iraq a beaucoup de pétrole, et son pays voisin, l’Iran, en a également. En Iran, il y avait un homme du nom de Mohammed Mossadegh, il a nationalisé le pétrole. Il voulait utiliser le pétrole pour élever le niveau de vie du peuple iranien.

Qu’y a-t-il de mauvais en cela ? A nos yeux, il n’y a rien de mal à cela. Mais les riches et les puissances n’étaient pas du même avis. Alors ils ont organisé un coup d’état et l’ont renversé. Ils ont placé sur le trône le Shah d’Iran, Mohammad Reza Pahlavi. Il était leur homme, ils lui ont donné des armes, des avions modernes. Il était Musulman, mais il n’était pas profondément ancré dans la religion. Alors sous son règne, la religion a souffert. Alors les gens qui voulaient que leur religion revienne à sa pureté initiale ont commencé à s’organiser. Imam Khomeini en était le leader.

Regardez la carte de la région du Moyen-Orient. En Arabie Saoudite, il y a beaucoup de pétrole. Le président Franklin D. Roosevelt a noué une bonne relation avec le roi, et ARAMCO (compagnie pétrolière américaine et arabique) avait accès à tout ce pétrole. Les rois vivent bien, ils ont fait de bonnes choses pour leur peuple, mais il n’y avait aucune démocratie. L’Amérique ne se soucie pas de cela tant qu’elle peut pomper le pétrole.

Chacun d’entre nous a dans sa famille quelqu’un qui est victime de drogues. Ce peut-être votre fils ou votre fille, les toxicomanes ont tendance à devenir des menteurs rusés. Ils peuvent mettre au point les histoires les plus fantaisistes juste pour obtenir l’argent leur permettant d’avoir la drogue. Si vous ne leur donnez pas l’argent, votre manteau de fourrure disparaît lorsque vous tournez le dos, ceci disparaît, cela disparaît. Ils deviennent des voleurs, puis si cela s’empire, ils deviennent des meurtriers.

L’Amérique est un camé du pétrole. Quelque soit la façon dont elle doit l’obtenir, elle veut l’avoir.

Saviez vous qu’ils ont trouvé le plus grand gisement de pétrole dans le monde ? Devinez où l’ont-ils trouvé ? Dans le sud du Soudan. Et ce que l’Amérique essaye de faire est d’encourager la révolution pour isoler le sud du Soudan du régime islamique de Khartoum, ainsi l’Amérique pourrait avoir accès au pétrole. Mais ils disent que ce sont les Musulmans qui tuent des Chrétiens, faisant des gens du sud des esclaves. L’amérique a envoyé des armes en Erythrée, Ethiopie et Ouganda. Donc sur tout le long de la frontière soudanaise, la guerre a commencé avec le Soudan. Mais quelque chose s’est passé. L’Erythrée a commencé à utiliser ses armes contre l’Ethiopie, et vice versa. Alors l’Erythrée et l’Ethiopie ne pouvait pas donner la faute au Soudan comme l’Amérique le voulait.

Vous ne connaissez pas ces choses parce que vous ne voyagez pas. Vous ne connaissez pas ces choses parce que vous ne vous y intéressez pas, et parce que la politique étrangère n’est pas pour les citoyens américains. Et cela, nous devons le changer. Je crois que si le peuple américain le savait, la politique étrangère reflèterait ce qu’il y a de mieux pour le peuple américain.

Allons au Nigéria. Il y a du pur pétrole là-bas. Savez-vous ce que l’Amérique a essayé de faire ? Ils ont essayé de séparer la région Est et la nommer Biafra, ce qui a engendré une guerre civile au Nigéria, causant la mort de milliers et de milliers de vies, du fait de la politique étrangère américaine. Retournons en Afghanistan. Voyez-vous cet endroit appelé Baku ? Le pétrole sort de cette région depuis des années. Mais l’Union Soviétique avait le contrôle du pétrole à Kazakhstan, à Uzbekistan et à Tajikistan. L’Union Soviétique avait toute cette région.

Avez-vous déjà entendu parler de Zbigniew Brzezinski ? Zbigniew nous a mis dans des problèmes. Il était le conseiller de la sécurité nationale sous la présidence de Jimmy Carter. Devinez quoi ? Saviez-vous qu’il y a 20 ans, dans la ville de Kaboul, en Afghanistan, les femmes étaient dans le gouvernement, elles allaient à l’école, et elles étaient dans la médecine ? Mais quelque chose dérangeait au sujet d’Afghanistan. Le gouvernement à Kaboul était plus orienté vers l’Union Soviétique. Ils étaient Musulmans mais ils avaient des tendances socialistes que l’Amérique n’aimait pas. Alors Zbigniew Brzezinski et la politique américaine a envoyé de l’argent en Afghanistan pour déstabiliser le gouvernement de Kaboul. Quand ils ont payé pour l’opposition au gouvernement de Kaboul, la Russie (l’Union Soviétique) a envoyé ses troupes en Afghanistan et la guerre a commencé.

Quand la guerre a débuté, Oussama Ben Laden était en Arabie. Il aimait l’Islam, il aimait les Musulmans, il a vu que l’Union Soviétique tentait de prendre l’Afghanistan et qu’il y avait une guerre là-bas pour repousser l’Union Soviétique. Et l’Amérique a dit « nous allons soutenir ces Mujahedeen Musulmans ». Alors l’argent et les armes américains les ont entrainés. Et ils ont repoussé l’Union Soviétique après 10 ans de guerre, ce qui a laissé l’Afghanistan dans la ruine. Alors l’Afghanistan comptait sur l’Amérique pour les aider, mais l’Amérique leur a tourné le dos et les a laissés dans cette situation. Et une guerre civile a éclaté en Afghanistan. Le pays était déjà en ruine, mais ce fut suivit d’une guerre civile. Ensuite vous avez les Talibans qui arrivent au pouvoir. Et ils veulent un état purement islamique.

J’ai lu un livre écrit par deux français : « Oussama Ben Laden : la vérité interdite ». Et ils ont dit que dès le début du gouvernement Bush, celui-ci négociait avec les Talibans. Selon eux, le président a dit que les Talibans étaient une source de stabilité. Pourquoi négociait-il ? Laissez-moi-vous le dire. Tout cela, Kazakhstan, Uzbekistan… C’est le pétrole. Et devinez quoi ? Une compagnie du nom d’UNOCAL (Union de la compagnie pétrolière de Californie) possède 75 pourcents du pétrole là-bas. Et ce qu’ils voulaient étaient un oléoduc qui parcourrait l’Afghanistan jusqu’à la mer Arabique et l’Océan indien en passant par le Pakistan, pour ainsi transporter le pétrole de cette région. Les Talibans n’étaient pas d’accords.

En juillet 2001, un représentant américain a rencontré les Talibans, quelque fois aux Nations Unies, quelque fois à Peshawar, au Pakistan. Le représentant a dit « soit vous acceptez un lot d’or, soit nous vous enterrons sous un lot de bombes ». C’était en juillet. Puis est arrivé le 11 Septembre, et on parle maintenant d’Oussama Ben Laden. Le gouvernement n’avait connaissance d’aucun terroriste le jour précédent. Mais le 11, 12 et 13 septembre, ils avaient dans les journaux les visages de 19 personnes en guise de coupables. Quand ont-ils appris cela ? Comment l’ont-ils appris ? Quelque chose ne tient pas debout. Les Musulmans et les Arabes ont eu tout le reproche, et le Congrès fut immédiatement rempli des « sons des tambours de la guerre ».

Voulez vous savoir pourquoi des gens dans le monde haïssent l’Amérique ? Vous ne voyez pas la saleté qui se poursuit en votre nom. Et c’est pourquoi le peuple américain doit se réveiller. Est-ce que je vous agace ? Je n’essaye pas de vous agacer. Mais maintenant qu’ils ont détruit les Talibans, Mr Hamid Karzai, que l’Amérique a établit, reçoit maintenant la couche d’or et voyons si cet oléoduc traverserait l’Afghanistan. Tout est au sujet de pétrole et de pouvoir.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *