LE PROPHETE MUHAMMAD ET LE SAINT CORAN

Une guérison pour le monde

Par l’Honorable Ministre Louis Farrakhan

 

(Note de l’éditeur : le texte suivant est un extrait d’un message délivré par l’Honorable Ministre Louis Farrakhan titré « l’utilité du Prophète Muhammad (paix sur lui) dans la lutte pour la justice et la paix mondiale » délivré le 3 juin 2001 à la Mosquée Maryam à Chicago, Illinois).

 

Au Nom d’Allah, Le Bienfaiteur, Le Miséricordieux,

En voyageant sur la planète, nous devons nous rendre compte que la lutte de l’humanité pour la justice et la paix semble sans aboutissement comme trouver la Fontaine de Jouvence. J’aimerais être aux côtés d’Allah (Dieu) dans l’Au-delà, j’aimerais voir la majesté d’une nouvelle vie où n’existeront plus les choses que nous vivons aujourd’hui. Ces moments s’approchent de nous à toute vitesse, mais nous ne verrons jamais cette belle vie si nous ne prenons pas en considération ce qui est le point tournant de cette vie. Le point tournant de la vie de l’Au-delà est le prophète Muhammad (paix sur lui) et la Révélation du Saint Coran. Le prophète Muhammad et le Saint Coran sont utiles dans la lutte pour la justice et la paix.

Que désirons-nous, en tant qu’êtres  humains, dans un monde aussi sali que celui dans lequel nous vivons ? Ceux qui sont dépourvus de justice veulent la justice, et ils savent qu’il n’y a pas de paix sans justice. Et il ne peut pas avoir de justice si celle-ci n’est pas basée sur la vérité. Alors l’absence de vérité est l’absence de justice, et l’absence de justice est l’absence de paix.

Nous tous en tant qu’êtres humains avons besoin de vérité pour vivre. Les Ecritures de la Bible disent : « comment peuvent-ils savoir s’ils n’ont pas un enseignant, et comment peuvent-ils avoir un enseignant s’il n’est pas envoyé ? ». Si ce livre, le Coran, et le prophète Muhammad sont un secret, alors la vérité est gardée en secret. Pourquoi voudriez-vous garder la vérité en secret ? C’est parce que vous souhaitez manipuler les masses, les garder ignorants pour que vous puissiez vivre dans la luxure à leurs dépens et aux dépens des pauvres.

Ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui vous permettront d’aller à l’université, mais ce que vous obtiendrez là-bas ne vous permettra pas de diriger ceux qui vous dirigent. Mais si vous avez ce livre (Coran), avec ce qui vous a été enseigné, il donne de la lumière à ce que vous apprenez et il est un critère pour mesurer l’efficacité ou la sagesse de ce qu’on vous a enseigné et son utilité. Si vous n’avez pas ceci (Coran), alors vous n’avez pas Al-Furqan (Le Critère), ce qui vous permettrait de mesurer les gens et les choses. Si vous êtes dépourvu du critère par lequel vous pouvez mesurer, alors vous êtes perdus et vous ne pouvez pas percevoir les choses profondément, et vous ne pouvez pas vérifier la véracité de telle ou  telle chose.

Lorsque vous savez que quelque chose est la vérité, vous vous y accrochez. Le Saint Coran dit : « lorsque la vérité survient, le mensonge se dissipe, et le mensonge disparaît à jamais ». La vérité ne peut pas faire disparaître la vérité, la vérité ne peut que confirmer la vérité. Quelque soit le degré de vérité que vous avez, celle du Coran la validera, la soutiendra et améliorera la compréhension que vous en avez. Mais quelque soit ce que nous avons dans notre arsenal que nous appelons la vérité mais qui est pourtant faux, le Saint Coran condamnera cela.

Le prophète Muhammad (paix sur lui) est un homme que le monde occidental n’a pas eu le privilège de  connaître, il a apporté au monde une Révélation d’Allah (Dieu). Cette Révélation, que le prophète Muhammad (paix sur lui) a apportée, ne peut être ignorée sans terribles conséquences. Ne niez pas une Révélation qu’Allah (Dieu) a envoyé, non pas à un peuple, mais à toute l’humanité pour que celle-ci se prépare à sortir d’un monde de jeu et de divertissement, et pour qu’elle se prépare à entrer dans un monde qui est appelé l’Au-delà. L’Au-delà vient après que ce monde-ci soit arrivé à sa fin. Rejeter un tel homme et un tel enseignement revient à se condamner soi-même à mort.

Dans la religion orientale, vous n’avez aucune discussion concernant la destruction. Pourtant, tous les prophètes, qui ont commencé au Moyen Orient et dont leur lumière a brillé jusqu’en occident, ont parlé d’un jour de déclin, un jour de destruction, un jour où les êtres humains goûteront à la colère de Dieu. C’est dans la Bible et le Coran. Cela se trouve dans les paroles de Jésus, de Moïse et de tous les prophètes envoyés à Israël. S’il y a un déclin qui arrive, un jugement qui arrive, qu’est ce que cela signifie ? Cela signifie que chaque chose auquel nous croyons sera jugée par Allah (Dieu), et tout ce que nous faisons sera minutieusement examiné. C’est au niveau individuel. Puis les gouvernements, les nations, les rois et les dirigeants seront jugés. Comment un tel jugement survient ? Le jugement survient lorsqu’Allah (Dieu) envoie Sa Vérité et Son Critère.

Il y a une soif et un désir ardent parmi les peuples du monde occidental et dans l’humanité en général pour la paix, la justice et pour résoudre les problèmes humains. Le prophète Muhammad (paix sur lui) n’est pas seulement utile à la lutte que nous avons pour toutes les bonnes choses de la vie, mais lui et ce qu’Allah lui a donné sont essentiels. Quelque chose d’utile est bien, mais ce qui est essentiel est « absolument nécessaire, indispensable » selon le dictionnaire. Comment pouvez-vous vivre alors sans Muhammad (paix sur lui) ? Comment pouvez-vous vivre sans le Coran ?

Ce qui est triste dans le monde, c’est que nous ne le connaissons pas (prophète Muhammad). On ne nous a pas permis de le connaître ainsi que ce qu’Allah (Dieu) lui a donné. Muhammad (paix sur lui) est venu pour faire des êtres humains des frères, quelque soit leur race, leur tribu ou leur ethnicité. Si vous allez au Masjid, à la Mosquée Maryam, à l’église de Jésus-Christ des Latter-Day Saints, les Témoins de Jéhovah ou à l’église catholique, si vous vous asseyez et écoutez assez longtemps, vous entendrez un frère parler contre un autre frère, une sœur parler contre une autre sœur. C’est une condition humaine qui met un frein à la paix.

Nous luttons pour la paix et l’égalité. Pourtant, au même moment, le monde se brise dans la révolution et la guerre. Voici un homme (Muhammad), dont l’exemple et les paroles peuvent résoudre tous les problèmes de l’humanité. Mais le manque de connaissances à son sujet, le fait de le rejeter et de rejeter la Révélation qu’Allah (Dieu) lui a donné empirent les conditions dont l’humanité souffre, même nous en tant que Musulmans.

Allah (Dieu) dit dans le Coran que « les souverains ont pris le Coran, qui a un autre nom, Al-Nur (La Lumière), et l’ont mis derrière leur dos ». Si la Lumière est derrière votre dos, qu’est ce qui est devant vous ? Si les leaders de l’Islam ont mis le Coran derrière leur dos, comment pouvez-vous les suivre ? Où vous mènent-ils ? Est-ce la raison pour laquelle notre monde est renversé par toutes sortes de troubles, de guerres et de révolutions, la guerre dans le Christianisme, la guerre dans le Judaïsme, la guerre dans le Bouddhisme et l’Hindouisme ?

La civilisation est comme au temps où le prophète Muhammad est né, au bord d’un effondrement total, de sauvagerie et de barbarie. Le monde d’aujourd’hui donne l’impression qu’aucun prophète ne l’a foulé. De l’Orient à l’Occident, la sauvagerie et la barbarie sont la condition humaine. A qui est la faute ? On peut reprocher cela à quelqu’un.

L’Honorable Elijah Muhammad nous a enseigné que cacher la vérité est un péché terrible. Puis il a dit « comme l’enseigne le Coran, mélanger la vérité à la fausseté est aussi mal que cacher la vérité ». Lorsque vous cachez la vérité, la conséquence est qu’il n’y a ni justice, ni paix. Lorsque vous mélangez la vérité à la fausseté, vous provoquez la division, la discorde, le manque d’harmonie, et  par conséquent il n’y a pas de justice, et pas de paix. L’ennemi d’Allah (Dieu) a caché la vérité dans le monde occidental, en mélangeant la vérité à la fausseté et en donnant une interprétation impropre du Livre.

J’ai entendu dans les nouvelles il y a quelques semaines qu’un bébé est mort à l’hôpital à cause d’un chiffre mal placé dans la prescription de morphine. Au lieu que ce soit 0.5, c’était 5.0. C’était une erreur d’interprétation, et la mort fut la conséquence d’un chiffre mal placé. Bien, qu’en est-il de la parole d’Allah (Dieu) mal interprétée en y ajoutant des choses du fait de notre vanité, et non à partir de la Révélation du Tout-puissant Dieu, Allah ?

Nous avons été trompés par le maître trompeur. Les Musulmans, les Chrétiens, et les  Juifs ont été trompés, et nous avons dévié du chemin d’Allah (Dieu). La Bible et le Coran enseignent que Satan tromperait le monde entier, mais il ne pourrait pas tromper un petit nombre de gens, et de ce petit nombre viendra Celui qui renversera le monde de Satan et son pouvoir.

Si le Coran est le médicament, et il l’est, la question est : est-ce que le médicament a perdu de son efficacité ? Est-ce que le médicament a expiré ? En tant que Musulman, ma réponse est non, ce Livre n’a pas perdu de son efficacité. Sur ce médicament, il n’est pas écrit en bas « ne pas prendre après janvier 2001 ». La prescription sur son emballage dit « continuez à prendre cela jusqu’au jugement du monde ». Ce qui a expiré, cependant, est notre compréhension sur l’utilisation du médicament. Notre interprétation cause notre échec, par conséquent, notre monde de l’Islam est semé de division, de conflits, de révolution et de guerre.

Qu’en est-il de la famille Chrétienne ? Vous avez la Bible, et j’ai la mienne ici. Est-ce qu’elle a expiré ? Est-ce qu’elle a perdu de son efficacité ? Pourquoi Allah (Dieu) enverrait le Coran après avoir envoyé la Bible ? C’est parce que l’ennemi, qui nous avait dans ses mains et qui nous a corrompu, avait aussi la Bible dans ses mains et l’a corrompu. Le Coran vient à nous comme une référence qui nous dit le bien fondé de la Bible, et qui vérifie la vérité qui s’y trouve. Cependant, les deux livres ont besoin de réinterprétation.

Cela ne signifie pas que nos savants ont tort. Cela signifie que certains de ces grands ont dédié leur cœur à l’étude de ces livres. Et ils en ont tiré de magnifiques vérités, mais pas assez pour guérir le monde de sa situation présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *